Coumba Gawlo répondant à Songhé : « Chaque femme est libre de s’habiller comme elle veut... cela ne doit nullement être un motif pour la violer...»

coumba gawlo

21 Avril 2018

 « Je ne suis pas d’accord ! Ce n’est pas parce qu’une femme porte la robe la plus courte parce que c’est de son âge, c’est de sa génération, ou la robe même qu’on juge très vulgaire ou dévergondée, ou n’ayant aucun rapport avec les valeurs, que c’est un appel au viol », a-t-elle déclaré.
Invitée de la rédaction de l’Aps, Coumba Gawlo Seck a laissé entendre qu’ « une relation sexuelle doit être une relation consentante entre deux personnes. Et il n’est écrit nulle part sur le front de cette fille, ni sur sa robe, viens me violer ! ». « Chaque femme est libre de choisir sa tenue vestimentaire, de s’habiller comme elle veut. Et à mon avis, quel que soit le comportement de cette dernière, cela ne doit nullement être un motif ou une raison pour la violer, la brutaliser, l’agresser », a-t-elle insisté.
La diva pense, tout de même, que « le professeur Songué Diouf, au-delà de son intelligence, a peut-être voulu dire le contraire de ce qu’il a servi aux téléspectateurs ».

 dakarbuzz

 

AJOUTER UN ARTICLE

Module de commentaires :

Choisissez un pseudo :

Votre commentaire (pas d'accent) :

0/150 caractère(s) utilisée.
Recopiez ce code :
Chargement de l'image en cours...