Biennale Dak'art 2018 - "Dénouée ?" : Une exposition collective de femmes artistes

biennale 2018

22 mai 2018

À la place du Souvenir, plus précisément au musée de la femme Henriette BATHILI, se trouve l’exposition collective dénouée ?

Cette exposition est l’idée d’une association de femmes artistes qui avaient formé un mouvement dénommé femin’art en 1990. L’association avait arrêté de travailler ensemble, mais elles se sont rassemblées de nouveau pour faire cette exposition à l’occasion de la 13eme biennale de l’art africain contemporain qui se déroule du 3 mai au 2 juin 2018 et dont le thème est « l’heure rouge » c'est-à-dire l’heure de la révolte pour une nouvelle humanité et pour l’évolution. Parallèlement le thème de cette exposition est « dénouée ? » Ces deux expressions sont extraites du livre Et les chiens se taisaient d’Aimé Césaire où un personnage rebelle disait : « je suis l’heure rouge, l’heure dénouée rouge ». Dénouée veut dire que les femmes doivent se libérer des nœuds ou des contraintes qui les empêchaient de faire leur métier d’artiste. C’est pour cette raison qu’elles ont eu cette idée pour pouvoir vivre de leur art.
Mais il y a un point d’interrogation dans le thème « dénouée ? » ceci signifie que le dénouement n’est pas encore total, raison pour laquelle certaines œuvres parlent de liberté, d’émancipation, de créativité, d’évolution, et d’autre de souffrance  
Les artistes plasticiennes de cette exposition sont des sénégalaises au nombre de 15 avec deux invitées venues d’Europe, chacune a fait deux œuvres pour cette exposition off de la biennale de cette année.

 

AJOUTER UN ARTICLE

Module de commentaires :

Choisissez un pseudo :

Votre commentaire :

0/150 caractère(s) utilisée.
Recopiez ce code :
Chargement de l'image en cours...